Moneyocracy, un projet transmedia

Moneyocracy est un projet transmedia porté par deux photojournalistes français, Gérald Holubowicz et Jean-Nicholas Guillo, sur l’influence du big business sur les prochaines élections présidentielles américaines. Ce projet est actuellement dans sa phase de lancement, la première étape étant —money oblige— d’en assurer le financement. Pour cela, les auteurs s’appuient sur Kickstarter, un outil de crowdfunding. Ils entendent lever 48.000 dollars [36.200 euros] d’ici le 14 avril 2012. 

Moneycratie

Le point de départ de Moneyocracy est une décision de la Cour suprême des États-Unis, datant de 2010. L’affaire opposait  la Federal Election Commission, une organisation indépendante dont le rôle est de surveiller le financement des campagnes électorales, à une association conservatrice Citizens United. Celle-ci avait diffusé 30 jours avant une élection, une vidéo particulièrement critique à l’encontre d’Hillary Clinton [on peut avoir une idée de la violence de cette campagne en allant sur le site, Hillary : the Movie] contrevenant ainsi à une loi, le Bipartisan Campaign Reform Act (BCRA) qui interdisait aux entreprises et aux syndicats de financer des « communications à but électoraliste » ["electioneering communications"], 60 jours avant des élections générales.

Or, à la surprise générale, à la suite d’un vote serré, la Cour suprême va renverser la jurisprudence et décider que le 1er Amendement de la Constitution américaine, qui garantit la liberté d’expression à tout citoyen américain, s’applique aussi aux entreprises et donc, que les restrictions du BCRA n’avait pas lieu d’être [la page Wikipedia, anglaise, détaille tout cela]. Pourquoi pas, mais faisant cela, elle ouvrait toutes grandes la possibilité aux entreprises (et aux syndicats) de financer sur leurs fonds propres les campagnes électorales. Elles le font à travers des Political Action Committees (PACs), et précisément depuis 2010 à travers des Super PACs qui peuvent lever des montants illimités de fonds pour soutenir ou combattre tel ou tel candidat.

L’argent est donc devenu une donnée fondamentale de la démocratie américaine, et c’est à cette dimension qu’entendent s’attaquer les deux auteurs de Moneyocracy. Pour ce faire, ils projettent un dispositif original articulé autour d’un documentaire qui explorera et évaluera l’impact de ces Super PACs sur l’élection présidentielle américaine de 2012 et un I-doc [documentaire interactif] fictionnel dans lequel les internautes seront appelés à jouer le rôle de lobbyistes participant au financement de la campagne d’un candidat fictif Bill O’Maney. Ils pourront par ce jeu de rôle comprendre précisément comment fonctionnent ces lobbies et comment ils influent sur les élections.

  • [précision : Gérald Holubowicz est un intervenant régulier à l'Emi-Cfd, l'école où j'enseigne]

Pour plus de détails :

Moneyocratie sur Kickstarter

Le trailer (en anglais)

Be Sociable, Share!